Stéphane Peu

Issu d’une famille populaire bretonne, un père ouvrier et une mère femme de ménage, Stéphane Peu, né en 1962, s’installe au milieu des années 80 avec sa famille à Saint-Denis.

Dès son entrée au lycée, il découvre l’engagement et la lutte. Il devient très vite coordinateur du mouvement anti-apartheid en France et organisateur des mobilisations pour obtenir la libération de Nelson Mandela.

En 1995, il est élu pour la première fois et devient adjoint au Maire de Saint-Denis, en charge notamment de la vie associative, des relations internationales et du logement.
Il mène un combat sans relâche contre la spéculation immobilière et les marchands de sommeil. Il est à l’initiative en 2005, de la création de l’Office Public Plaine Commune Habitat qui compte aujourd’hui plus de 18 000 logements. En 2007, il créé la Coopérative d’Accession Sociale à la Propriété et en 2013 celle de BâtiPlaine.

Il se présente pour la 1ère fois aux élections législatives de juin 2017 et est élu député de la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis. A l’Assemblée, au-delà des questions du logement qu’il suit avec passion, il est membre de la Commission des Lois et est particulièrement impliqué sur les questions liées à la justice, la police et l’égalité républicaine.

Profession : Employé administratif
Mandats et autres fonctions :
  • Membre de la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France
  • Membre de la Commission d’enquête sur la situation, les missions et les moyens des forces de sécurité.
  • Membre de la mission d’information sur l’évaluation de l’impact de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 relative à la nouvelle organisation territoriale de la République.
  • Membre de la mission d’information sur la commune dans la nouvelle organisation territoriale
  • Membre de la mission d’information sur les fichiers mis à la disposition des forces de sécurité
  • Co-Président du groupe d’études Enjeux de rénovation des quartiers et habitats dégradés.
  • Vice-Président du groupe d’études Autisme
  • Vice-Président du groupe d’amitié France-Algérie

Evaluation et contrôle du Gouvernement Débat sur le thème "Evaluation du plan gouvernemental : un Etat plus fort en Seine-Saint-Denis

- Intervention de

Notre groupe a, en effet, initié ce débat sur l’évaluation du plan gouvernemental L’État plus fort en Seine-Saint-Denis et je veux en rappeler la raison, qui est simple. Nous sommes un certain nombre ici à être députés de ce département et à avoir travaillé étroitement aux côtés de François (...)

Discussions générales Augmentation du salaire minimum et ouverture d’une conférence nationale sur les salaires

- Intervention de

Jamais les inégalités n’ont été aussi flagrantes dans notre pays. Le dernier rapport d’Oxfam, publié cette semaine, montre que la fortune des milliardaires a augmenté plus rapidement en dix-neuf mois de pandémie que sur les dix dernières années. Les performances financières des entreprises du CAC 40 ont (...)

Evaluation et contrôle du Gouvernement Débat sur le contrôle de l’application de la loi améliorant l’efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale

- Intervention de

QUESTION
Jamais vous ne m’entendrez me plaindre de l’augmentation du budget de l’administration pénitentiaire, monsieur le ministre. Simplement, je regrette que le budget de la justice – la part consacrée à la justice, au fonctionnement de nos tribunaux – soit de seulement 3 %. Et tant que ce budget (...)

Evaluation et contrôle du Gouvernement Débat sur le contrôle de l’application de la loi améliorant l’efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale

- Intervention de

Je tiens à remercier nos collègues du groupe Agir ensemble d’avoir organisé ce débat sur l’application et le contrôle de la loi améliorant l’efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale, singulièrement au moment où un mouvement social d’une très grande ampleur est en train de se développer (...)

Questions au gouvernement Le forfait de 20 euros pour les patients des urgences alimente l’angoisse de la société !

- par

Nous avons appris hier que la direction de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis était contrainte de fermer jusqu’à nouvel ordre le service des urgences pédiatriques, faute de personnels en nombre suffisant. Cette décision d’une extrême gravité est d’abord source d’angoisse pour les parents – nombreux – (...)

Député de Seine-Saint-Denis (2ème circonscription)
Membre de la commission des lois

Vidéos du député

Charges énergétiques : j'interpelle à nouveau le gouvernement En savoir plus
Recours au 49.3, j'interpelle la première ministre En savoir plus
Enfants à la rue : non à la suppression des places d'hébergement En savoir plus
J'interroge le ministre de la Ville et du Logement En savoir plus

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques