Stéphane Peu

Issu d’une famille populaire bretonne, un père ouvrier et une mère femme de ménage, Stéphane Peu, né en 1962, s’installe au milieu des années 80 avec sa famille à Saint-Denis.

Dès son entrée au lycée, il découvre l’engagement et la lutte. Il devient très vite coordinateur du mouvement anti-apartheid en France et organisateur des mobilisations pour obtenir la libération de Nelson Mandela.

En 1995, il est élu pour la première fois et devient adjoint au Maire de Saint-Denis, en charge notamment de la vie associative, des relations internationales et du logement.
Il mène un combat sans relâche contre la spéculation immobilière et les marchands de sommeil. Il est à l’initiative en 2005, de la création de l’Office Public Plaine Commune Habitat qui compte aujourd’hui plus de 18 000 logements. En 2007, il créé la Coopérative d’Accession Sociale à la Propriété et en 2013 celle de BâtiPlaine.

Il se présente pour la 1ère fois aux élections législatives de juin 2017 et est élu député de la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis. A l’Assemblée, au-delà des questions du logement qu’il suit avec passion, il est membre de la Commission des Lois et est particulièrement impliqué sur les questions liées à la justice, la police et l’égalité républicaine.

Profession : Employé administratif
Mandats et autres fonctions :
  • Membre de la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France
  • Membre de la Commission d’enquête sur la situation, les missions et les moyens des forces de sécurité.
  • Membre de la mission d’information sur l’évaluation de l’impact de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 relative à la nouvelle organisation territoriale de la République.
  • Membre de la mission d’information sur la commune dans la nouvelle organisation territoriale
  • Membre de la mission d’information sur les fichiers mis à la disposition des forces de sécurité
  • Co-Président du groupe d’études Enjeux de rénovation des quartiers et habitats dégradés.
  • Vice-Président du groupe d’études Autisme
  • Vice-Président du groupe d’amitié France-Algérie

Discussions générales Doter la France des instruments nécessaires pour lutter contre la pollution plastique

- Intervention de

Avec ce texte, nous sommes conviés à débattre d’un sujet essentiel. Nous tenons donc en premier lieu à remercier notre collègue François-Michel Lambert et le groupe Libertés et territoires d’avoir inscrit la présente proposition de loi à l’agenda de nos travaux.
L’urgence à agir contre la pollution (...)

Discussions générales Evolution statutaire de la collectivité de Corse afin de lutter contre le phénomène de spéculations foncière et immobilière

- Intervention de

La présente proposition de loi entend lutter contre les phénomènes de spéculations foncière et immobilière auxquels la Corse est confrontée depuis plusieurs années. Nous la soutiendrons car elle soulève des questions majeures qui nécessitent une réponse et qui méritent que l’expérimentation proposée soit (...)

Discussions générales Interdiction progressive des additifs nitrés dans les produits de charcuterie

- Intervention de

Le groupe de la Gauche démocrate et républicaine a déjà eu l’occasion de le souligner mais je le répète : depuis le début, nous saluons l’initiative que représente cette proposition de loi et – pourquoi ne pas le dire ? – l’opiniâtreté de son rapporteur, Richard Ramos. À ce stade, nous regrettons toutefois (...)

Discussions générales Développement de la participation citoyenne comme pilier de notre modèle démocratique

- Intervention de

Tout d’abord, je remercie sincèrement mes collègues du groupe MODEM d’avoir inscrit à l’ordre du jour de leur niche parlementaire un grand nombre de textes ayant trait à la démocratie et à nos institutions. Nous regrettons, nous autres, députés communistes, que ces sujets soient trop souvent délaissés (...)

Evaluation et contrôle du Gouvernement Débat sur le thème "Evaluation du plan gouvernemental : un Etat plus fort en Seine-Saint-Denis

- Intervention de

QUESTION
Je me concentrerai sur un thème. Le grand mérite du rapport de Rodrigue Kokouendo et François Cornut-Gentille consiste à pointer, de manière objective que, dans trois domaines régaliens – l’éducation, la police et la justice –, la Seine-Saint-Denis subit une rupture d’égalité républicaine et (...)

Député de Seine-Saint-Denis (2ème circonscription)
Membre de la commission des lois

Vidéos du député

Charges énergétiques : j'interpelle à nouveau le gouvernement En savoir plus
Recours au 49.3, j'interpelle la première ministre En savoir plus
Enfants à la rue : non à la suppression des places d'hébergement En savoir plus
J'interroge le ministre de la Ville et du Logement En savoir plus

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques