Interventions

Questions sur le rapport de la commission d’enquête pour mesurer et prévenir les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeunesse : comment éviter une génération sacrifiée ?

Elle s’adresse à M. Jean-Michel Blanquer. En cette période particulièrement troublée, l’école et le collège représentent le cadre de sauvegarde de l’équilibre des enfants et des adolescents. Ceux-ci trouvent aux côtés de leur maître, de leurs professeurs, les ressorts de curiosité, de découverte et même de plaisir, disons-le, propres aux apprentissages des disciplines enseignées.

À cet égard, je voudrais appeler votre attention sur les sports et les arts, disciplines particulièrement malmenées par les mesures de confinement. Or, il faudrait leur accorder une attention toute particulière durant les périodes scolaires à venir.

Certains établissements, dont des écoles et collèges accueillant des élèves de familles modestes, disposent de sections danse, théâtre, football et autres. Dans ma circonscription, le collège Camille-Claudel a ainsi une section sport-études en hockey dont la classe de sixième est menacée de fermeture. Ces dispositifs ont pourtant fait leurs preuves, à la fois comme filière d’excellence et comme creuset de mixité sociale puisque les établissements scolarisent des élèves au-delà de leur carte scolaire.

Nous réclamons un moratoire concernant les fermetures de classes à la rentrée, mais nous vous demandons tout particulièrement de vous engager fermement à sauvegarder ces filières culturelles et sportives, qui vont prendre une place encore plus importante pour les enfants et les adolescents au sortir de la crise sanitaire, en leur permettant de poursuivre ou de renouer avec des pratiques artistiques ou sportives.

Vous mesurerez avec moi combien c’est également important pour les associations et les clubs locaux, qui vivent de ces activités.

Mme la présidente. La parole est à Mme la secrétaire d’État.

Mme Sarah El Haïry, secrétaire d’État. Je suis totalement d’accord avec vous, monsieur le député : le sport et la culture sont nécessaires à tous les enfants, quel que soit le territoire où ils vivent. À côté de l’éducation formelle, il existe un apprentissage informel qui s’acquiert dans les classes où les enfants apprennent l’arbitrage ou le théâtre, dans des associations où ils pratiquent la danse ou la musique. Ils apprennent et se découvrent dans ces lieux, notamment lorsque leur famille ne pourrait pas les accompagner dans ce genre d’apprentissages à la maison.

Le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports défend cette vision où se conjuguent éducations formelle et informelle. Nous investissons plus que jamais pour que les enfants puissent, hors temps scolaire, s’ouvrir à la culture et aux opportunités qu’elle offre. Voilà pourquoi, dès l’été dernier, nous avons lancé avec Jean-Michel Blanquer cette aventure des « vacances apprenantes ». Un million d’enfants avaient besoin d’air, de partir en colonie de vacances, d’apprendre, de respirer, de sortir de leur maison ou de leur appartement.

Il est plus que jamais nécessaire de conjuguer éducation populaire et éducation scolaire, afin que chaque enfant de notre pays puisse trouver un chemin en dehors des apprentissages de base – lire, écrire et compter. Monsieur le député, vous nous trouverez toujours à vos côtés pour défendre cette complémentarité entre le sport, le monde associatif et l’école.

Ma collègue Roxana Maracineanu et moi-même sommes en train d’ouvrir ces temps scolaires, pour démultiplier ces classes et faire en sorte que les associations apportent ce qu’elles savent faire de mieux à l’intérieur des établissements. Il ne doit plus y avoir de jeunes qui ne savent pas quoi faire le mercredi après-midi ou le samedi. Nous devons rapprocher d’eux la culture et le sport qui leur donnent des moyens pour mieux se débrouiller dans la vie. Monsieur le député, nous serons à vos côtés pour mener ce combat.

Imprimer cet article

Hubert
Wulfranc

Député de Seine-Maritime (3ème circonscription)

A la Une

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques