Actualités

Dette publique : la nouvelle trouvaille de Bruno Le Maire !

Hier, à l’initiative de notre groupe, s’est tenu à l’Assemblée Nationale un débat sur la dette publique. Pour la première fois depuis le début de la crise, notre hémicycle s’est saisi de ce sujet central, l’occasion pour notre groupe de rappeler les différentes propositions que nous faisons.

Notre groupe porte notamment, pour faire face aux défis à venir et aux investissements massifs qu’ils impliqueront, une annulation partielle de la dette publique, celle détenue par la Banque Centrale, ainsi que le développement de nouveau mode de financement pour l’État qui permette de sortir de la soumission aux marchés financiers : financement direct de la BCE et mobilisation de l’épargne nationale via de nouveaux circuits.

Pour Bruno Le Maire, ce débat a été aussi l’occasion de réaffirmer son agenda libéral : outre la réforme des retraites et du chômage qu’il promeut en permanence, le ministre de l’Économie a développé une nouvelle proposition : affecter l’impôt sur les sociétés au remboursement de la dette, tout en continuant de le baisser.

En modifiant l’affectation de l’impôt sur les sociétés pour rembourser la dette, sans l’augmenter, Bruno Le Maire supprime le financement d’une dépense publique qui est aujourd’hui financée par cet impôt.

Au-delà de l’effet d’annonce, qui laisse penser que les entreprises paieront une partie de la facture Covid, personne n’est dupe de la manœuvre : ce ne se sont pas les entreprises qui paieront, mais bien les Français, avec la réduction ou la suppression d’une dépense publique. Nous attendons déformais que Bruno Le Maire nous dise laquelle, pour savoir qui seront les perdants de ce nouveau tour de passe-passe.

Face à ces propositions mortifères et dans la droite ligne des politiques économiques menées depuis 20 ans, nous réitérons nos propositions, ambitieuses et novatrices, pour sortir de la dépendance aux marchés et faire face aux défis économiques, écologiques et sociaux à venir.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques