Chassaigne André

Date de naissance :  Né le 2 juillet 1950 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Fonction :  Président
Circonscription :  Puy-de-Dôme (5ème)
Commission :  Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées
Profession :  Retraité de l’éducation nationale
Suppléant :  M. Eric Dubourgnoux

Activité parlementaire

EXPOSÉ DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Le 16 mai 2006, les députés communistes et républicains déposaient à la Présidence de l’Assemblée nationale une proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur les conséquences de l’absorption de Péchiney par Alcan, et sur les conditions nécessaires à la sauvegarde et au développement de la filière aluminium en France et en Europe. Cette proposition renvoyée devant la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire, la majorité et le Gouvernement se sont toujours refusés à l’examiner et à permettre sa mise en œuvre en dépit des problèmes cruciaux pour l’industrie, la recherche et l’économie nationales qu’elle réclamait d’aborder. Or les évènements survenus depuis sur les plans industriel, économique et financier, et social ont confirmé toute l’urgence de cette démarche. Lire la suite.
Mercredi, 6 février 2008
EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Les quartiers inscrits dans la géographie prioritaire de la politique de la ville ont été identifiés comme des quartiers relevant de difficultés socio-économiques telles que des mesures contractuelles spécifiques ont été engagées par l’État et de nombreux partenaires locaux afin d’améliorer les conditions de vie des résidants. De nombreuses dispositions spécifiques et des enveloppes financières conséquentes sont consacrées chaque année à un traitement particulier de ces territoires dont les habitants subissent de plein fouet les effets de la crise économique et le plus souvent de la discrimination à l’embauche. Lire la suite.
Mardi, 29 janvier 2008
EXPOSÉ DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, La financiarisation croissante des médias, accélérée ces dernières années et marquée par une concentration capitalistique de plus en plus forte, a profondément modifié le paysage médiatique français, et tout particulièrement l’audiovisuel : recul de la place de la création, info-spectacle, course à l’audimat, programme de télé-réalité, omniprésence de la publicité, du marketing, etc. Les principales chaînes de notre pays se sont transformées peu à peu en usine à produire de l’opinion, à formater les citoyens, les consommateurs. La petite lucarne dont certains avaient rêvé qu’elle soit un outil d’émancipation à disposition du peuple tout entier, est devenue de moins en moins un outil pour informer, divertir ou se cultiver mais, comme on a pu l’entendre, « le moyen de vendre du temps de cerveau disponible à des annonceurs ». La publicité et l’argent qui devaient être un moyen sont devenus une fin en soi. Lire la suite.
Mardi, 15 janvier 2008
EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Le 13 décembre 2007, les vingt-sept chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont signé à Lisbonne le nouveau traité modifié sur l’Union européenne. Ce nouveau traité fait suite au Traité établissant une Constitution pour l’Europe (TCE) qu’avaient rejeté, par voie référendaire, les électeurs français le 29 mai et hollandais le 1er juin 2005, respectivement par 54,7 et 61,5 % des voix. Lire la suite.
Vendredi, 21 décembre 2007
EXPOSE DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Les violences masculines à l’encontre des femmes ne constituent pas un problème privé. Au contraire, elles représentent le symbole le plus brutal de l’inégalité existant dans notre société. Il s’agit de violences qui sont exercées sur les femmes en raison de leur simple condition de femmes, en raison d’une prétendue infériorité, parce que leurs agresseurs considèrent qu’elles sont dépourvues des droits élémentaires de liberté, de respect, de sûreté et de capacité de décision. Les violences à l’encontre des femmes bafouent le principe d’égalité énoncé dans le préambule de la Constitution française de 1946 et dans celui de celle de 1958 qui garantit aux femmes, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux des hommes. Lire la suite.
Jeudi, 20 décembre 2007