Chassaigne André

Date de naissance :  Né le 2 juillet 1950 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Fonction :  Président
Circonscription :  Puy-de-Dôme (5ème)
Commission :  Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées
Profession :  Retraité de l’éducation nationale
Suppléant :  M. Eric Dubourgnoux

Activité parlementaire

Fabien Roussel rapporteur spécial de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire : Malgré une baisse de 3,1 %, ce budget maintient l’effort dans plusieurs domaines et apporte une réponse à plusieurs préoccupations du monde combattant. Je pense d’abord à la hausse de la retraite du combattant et à la revalorisation de 100 euros de l’allocation de reconnaissance versée aux harkis. Je pense également à la possibilité de cumuler une pension de retraite et une pension d’invalidité au taux du grade. De même, vous augmentez les crédits de l’ONAC, lui permettant de toujours mieux répondre aux associations, notamment dans les départements. Nous avons d’ailleurs auditionné les associations du Nord et nous avons pu constater le rôle important de l’ONAC auprès de ces bénévoles, dont le réconfort et l’aide sont un soutien précieux pour les anciens combattants, dont beaucoup vivent dans le plus grand dénuement, la pauvreté et la solitude. Lire la suite.
Mercredi, 25 octobre 2017
Monsieur le Premier ministre, avec la suppression de l’ISF, la baisse de l’impôt sur les sociétés, la suppression de la taxe sur les dividendes et un prélèvement forfaitaire sur les revenus de l’épargne, c’est bien un budget pour les riches (Approbation sur plusieurs bancs des groupes GDR et FI.). Ce n’est pas par jalousie que nous demandons d’en rendre publics les bénéficiaires, mais parce que ces cadeaux fiscaux sont non seulement indécents, mais aussi économiquement inefficaces. (Mêmes mouvements.) Ce n’est pas parce que nous serions envieux que nous proposons un vrai plan de lutte contre l’évasion fiscale, mais parce que cette dernière représente chaque année l’équivalent de notre déficit. (Exclamations sur quelques bancs du groupe LR.) Lire la suite.
Mardi, 17 octobre 2017
Monsieur le président, monsieur le ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, je salue l’initiative de notre collègue Viala, car je pense qu’on ne parle jamais assez d’agriculture et d’alimentation dans cet hémicycle. Allons donc aujourd’hui jusqu’au terme du débat, sans rejet préalable avant la discussion des articles. (« Très bien ! » sur les bancs des groupes LR et LC.) Lire la suite.
Jeudi, 12 octobre 2017
Madame et monsieur les ministres, mesdames les présidentes de commission, mes chers collègues, avec ce débat, nous avons l’occasion de revenir sur les causes profondes de la crise existentielle qui mine l’Europe. Je ferai tout d’abord un constat : si le lien de confiance entre les peuples et l’Union européenne est si gravement atteint, c’est le résultat, non pas de la défiance populaire envers un bouc émissaire mais, comme le disait Pierre Bourdieu, de la mise en pratique d’une utopie, le néolibéralisme, convertie en programme politique. Oui, c’est bien le fruit abîmé d’un programme politique dont nous héritons aujourd’hui, un programme aux orientations économiques et monétaires libérales assumées depuis trente ans par les dirigeants successifs, un programme qui s’accompagne d’une dérive antidémocratique au sein même des institutions européennes. Lire la suite.
Mardi, 10 octobre 2017
Il y a un an, la ville de Saint-Etienne du Rouvray, sa population, ses représentants étaient plongés dans l’effroi par cet assassinat d’un homme de paix et la tentative, à travers ce geste barbare, de porter atteinte au vivre ensemble. Avec ses mots, ses mots simples, ses mots justes, ses mots humains, dans la limite de ce que peuvent les mots, Hubert Wulfranc, le maire de Saint-Etienne du Rouvray, notre collègue parlementaire aujourd’hui, avait su affirmer, rappeler, convaincre que la réponse à un tel drame est à puiser dans les valeurs universelles qu’incarne la République, notre pays. Liberté, égalité, fraternité sont au fronton de nos édifices, ils doivent être dans nos cœurs pour résister. C’était le message de Saint-Etienne du Rouvray à travers la voix de son maire. Aujourd’hui nous adressons à Hubert Wulfranc, à Joachim Moyse, le nouveau maire de la Ville à tous les Stéphanaises et Stéphanais et à la famille du père Hamel nos plus fraternelles et chaleureuses pensées. Lire la suite.
Mercredi, 26 juillet 2017
présentée par Mesdames et Messieurs les député-e-s : André CHASSAIGNE, Alain BRUNEEL, Marie-George BUFFET, Pierre DHARRÉVILLE, Jean-Paul DUFRÈGNE, Elsa FAUCILLON, Sébastien JUMEL, Jean-Paul LECOQ, Stéphane PEU, Fabien ROUSSEL et Hubert WULFRANC, EXPOSÉ DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, La Société nationale d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes (Seita), entreprise française du secteur du tabac disposait jusqu’en 1970 du monopole de la culture de tabac en France, ainsi que de la fabrication et de la vente de tabac et d’allumettes jusqu’en 1976. Connue pour ses marques de tabac et de cigarettes Gitanes, Gauloises, Royale, News, Bastos Fine 120, Django et Amsterdamer, la Seita a été renommée Altadis en 1999 à la suite de sa fusion avec Tabacalera, avant son nouveau rachat en 2008 par le groupe britannique Imperial Tobacco, devenu Imperial Brands. Imperial Brands : une stratégie de rentabilité financière assumée Lire la suite.
Lundi, 17 juillet 2017