Bocquet Alain

Date de naissance :  Né le 6 mai 1946 à Marquillies (Nord)
Circonscription :  Nord (20ème)
Commission :  Membre de la commission des affaires étrangères
Profession :  Éducateur spécialisé
Suppléant :  M. Serge Van Der Hoeven

Activité parlementaire

Monsieur le président, mesdames, messieurs les membres du Gouvernement, mes chers collègues, c’est ma dernière question au Gouvernement, après trente-neuf années sous neuf législatures. (Applaudissements sur tous les bancs.) J’ai en effet commencé dans cet exercice sous la présidence de Jacques Chaban-Delmas, et je termine avec vous, cher Claude Bartolone. Je n’en continuerai pas moins mon combat de toujours pour l’émancipation et la dignité humaine. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe socialiste, écologiste et républicain.) Lire la suite.
Mardi, 14 février 2017
L’Assemblée nationale vient d’adopter à une très large majorité la proposition de résolution de notre groupe appelant le Gouvernement français à être à l’initiative d’une «COP de la finance mondiale, l’harmonisation et la justice fiscale». A l’image de la COP sur les changements climatiques, il est urgent de conduire une démarche tout aussi combative à l’égard des dérives de la finance mondiale, la fraude et l’évasion fiscales et réunir autour de la table tous les acteurs concernés. «Notre pays a vocation à porter un message de paix, de justice et de démocratie. Une large conférence permettrait d’entendre ce que l’on n’entend jamais !», a souligné M. Alain Bocquet, rapporteur de la proposition. Il appartient désormais au Gouvernement de prendre ses responsabilités pour porter cette belle idée aux Nations Unies, conformément à la demande de la représentation nationale. Les députés du Front de gauche continueront à se mobiliser dans la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale. Lire la suite.
Jeudi, 2 février 2017
La parole est à M. Alain Bocquet, rapporteur de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. M. Alain Bocquet, rapporteur de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. Monsieur le président, monsieur le secrétaire d’État chargé du budget et des comptes publics, chers collègues, c’est ma dernière prise de parole à cette tribune après trente-neuf ans de présence et d’action dans notre hémicycle, pendant neuf législatures, ce qui crée tout de même en moi une petite émotion. (M. le secrétaire d’État chargé du budget et des comptes publics applaudit.) En matière de fraude et d’évasion fiscales, les affaires se suivent et se ressemblent : Swissleaks, UBS, HSBC, Luxleaks, les Panama Papers, les Football Leaks, et bien d’autres… Toutes ces affaires rythment désormais l’actualité quotidienne, scandalisant systématiquement et légitimement l’opinion. Lire la suite.
Jeudi, 2 février 2017
Quelques jours après le vote unanime de la commission des affaires européennes, la commission des finances de l’Assemblée nationale vient d’adopter à une large majorité la proposition de résolution de notre groupe visant à instaurer une «COP de la finance mondiale, l’harmonisation et la justice fiscales». Défendue par M. Alain Bocquet, rapporteur, cette proposition appelle le Gouvernement à être à l’initiative d’une grande conférence internationale, sous l’égide de l’ONU, portant sur la régulation mondiale de la finance et la justice fiscale. A l’image de la COP sur les changements climatiques, il est urgent de conduire une démarche tout aussi combattive à l’égard des dérives de la finance mondiale, la fraude et l’évasion fiscales et réunir autour de la table tous les acteurs concernés. Lire la suite.
Mercredi, 25 janvier 2017
Monsieur le Premier ministre, la mobilisation est forte pour refuser la fermeture d’Alstom-Belfort, qui serait un témoignage supplémentaire de la défaillance de l’État en termes de stratégie industrielle. Le carnet de commandes d’Alstom, troisième constructeur mondial, s’établit à 30,6 milliards d’euros et la société a distribué 3,2 milliards de dividendes. Rien ne justifie donc une telle fermeture, la mise au chômage des salariés concernés ni les menaces qui pèsent sur l’avenir de tous les sites d’un groupe dont les actionnaires rêvent d’une entreprise sans usines, reportant sur ses équipementiers les risques et les coûts. Tout plaide au contraire en faveur de l’essor d’une véritable filière ferroviaire dont Alstom, au côté de Bombardier, est un élément clé pour affronter un marché mondial qui va croître de 2,7 % d’ici 2019. Lire la suite.
Mercredi, 28 septembre 2016
Monsieur le ministre, sous l’intitulé ronflant de « transparence, lutte contre la corruption et modernisation de la vie économique », votre projet de loi est, en fait, réduit à la portion congrue. Après les espoirs suscités par la qualité des travaux de la commission des lois, la déception est au rendez-vous pour tous ceux qui attendaient un tournant dans la politique d’une France qui restera longtemps au vingt-troisième rang du baromètre mondial des pays les moins corrompus. En fait, vous êtes resté au milieu du gué. C’est une occasion manquée, qui peut toutefois encore être rattrapée d’ici à la fin de la navette parlementaire. La création de l’Agence française anticorruption, dont les objectifs sont louables, voit sa portée limitée, faute d’indépendance véritable à l’égard de toute influence politique. Et quid des moyens qui lui seront accordés ? Lire la suite.
Mardi, 14 juin 2016