Outre-mer : halte aux connivences et copinages

par Brard Jean-Pierre

Jean-Pierre BRARD, député apparenté communiste, a demandé la création d’une commission d’enquête sur les mécanismes de formation des prix en outre-mer.
Les revendications légitimes, exprimées en Guadeloupe et en Martinique, traduisent un profond malaise social aggravé par un comportement inapproprié des autorités de la République.
L’immense majorité de la population de ces départements est depuis trop longtemps victime de connivences et copinages qui nourrissent des mécanismes spéculatifs favorisant la vie chère. Aucune intervention publique sérieuse n’a jusqu’à présent été développée pour mettre en cause les situations de monopole, les circuits occultes, les pénuries artificielles.
Les écarts inacceptables de prix entre ces départements et la métropole sont patents. L’heure n’est plus au simple constat. Il faut répondre aux revendications actuelles des populations. Il faut aussi mettre à plat les mécanismes de formation des prix sur tous les produits, afin d’engager sans tarder les réformes nécessaires pour permettre une amélioration substantielle et durable du niveau de vie des populations en outre-mer.