Nomination du Procureur de Paris : nouveau coup de force jupitérien

Le feuilleton de la nomination du Procureur général de Paris est une nouvelle démonstration de la conception jupitérienne du pouvoir par le Président Macron.
Il témoigne de son sentiment de toute puissance et de sa volonté de contrôler le pouvoir judiciaire, au moment même où plusieurs proches font l’objet d’enquêtes judicaires.
Le Président n’hésite pas à mépriser le processus de sélection de la Chancellerie pour imposer son choix par une manœuvre grotesque qui ne trompe personne.
Face à cette confusion des pouvoirs, nous réaffirmons la nécessité de garantir pleinement l’indépendance du pouvoir judiciaire, bien au-delà des mesures de façades proposée dans le « feu » projet de loi Constitutionnelle.

Les député-e-s communistes