Les fonctionnaires sont les boucs-émissaires de la politique budgétaire de la majorité

L’Assemblée nationale vient d’adopter l’article restaurant un jour de carence pour les personnels du secteur public.
Ainsi, les personnels publics concernés, qu’ils travaillent dans la fonction publique d’Etat, les collectivités territoriales ou nos hôpitaux, ne percevront plus leur rémunération au titre du premier jour de congé de maladie.
Pour les députés communistes, cette mesure, empreinte de démagogie, est « la cerise sur le gâteau » d’un projet de budget taillé pour les plus riches.
Les fonctionnaires, au même titre que les retraités, sont les boucs-émissaires de la politique budgétaire de la majorité.
Après le gel du point d’indice, la stagnation de leur pouvoir d’achat, les suppressions de postes à venir, le plan d’avancement des carrières au point mort, le rétablissement d’un jour de carence constitue pour nos agents publics un nouveau recul social.