Le silence coupable du gouvernement sur la politique d’Erdogan à l’égard du peuple Kurde

par Lecoq Jean-Paul

Saisi par deux fois sur les bombardements et les attaques à l’arme lourde par l’armée turque dans le canton d’Afrin depuis quatre jours, le Ministre Jean-Yves Le Drian n’a pas condamné cette attaque, et n’a trouvé ni remarque ni reproche à faire à M. Erdogan quant à sa politique incroyablement violente et inique à l’égard du peuple kurde.

C’est un silence coupable. En refusant de condamner la politique violente de M. Erdogan, la France exprime un soutien de fait à la politique autoritaire du chef d’Etat turc et aux massacres actuellement perpétrés à Afrin. La France ne s’honore pas d’une telle attitude.

Choqués par le silence du ministre Le Drian, les élus communistes tiennent à condamner le plus fermement possible ces massacres organisés par la Turquie qui n’épargnent pas les civils. Ici et en Turquie, les élus communistes soutiennent les Kurdes et les Turcs qui luttent pour le respect de la démocratie.