Financement de France Télévision

par Buffet Marie-George

Lors du débat sur la première partie de la loi de finances 2017, la rapporteure générale du budget a proposé des amendements empêchant France Télévisions d’être doté des moyens indispensables dont le groupe a besoin en refusant d’augmenter d’un euro la redevance audiovisuelle (CAP). Ces amendements ont été adoptés hier soir en Commission des Finances.
Pourtant, la télévision publique a plus que jamais besoin de ressources pour assurer sa mission en faveur du développement de la création et du développement culturel de notre pays.
Les députés du Front de gauche, aux côtés des personnels du groupe France Télévisions, militent pour une refonte générale de l’assiette de cette contribution afin de la rendre plus juste et mieux répartie.
Nous resterons donc vigilant-e-s, tout au long de l’examen du budget, pour que le financement de France Télévisions puisse être garanti.