Exclusivité photos Paris Match

par Sandrier Jean-Claude

Nous élevons la plus vive protestation contre les conditions dans lesquelles a été réalisée ce matin la photo marquant les 50 ans de la 5ème République, dans la mesure où elle a fait l’objet d’une exclusivité. Au-delà de nos divergences sur nos institutions, nous aurions pu marquer tous ensemble notre attachement à la République et à ses valeurs. C’est précisément par rapport à ces valeurs que nous ne pouvons accepter qu’un journal et un seul - en l’occurrence «Paris-Match» - ait obtenu l’autorisation de réaliser une photo de l’Hémicycle dont l’entrée a été interdite aux autres journalistes. Ainsi ont été bafouées des règles élémentaires de la République qui sont notamment l’égalité et la neutralité à observer vis-à-vis des médias.