Censurer le Gouvernement pour sortir de la crise

N'attendant rien de la rencontre avec le Premier ministre, nos concitoyens poursuivent, sous
des formes diverses, la mobilisation pour témoigner leur mécontentement à l’égard des
orientations du Gouvernement et dénoncer les attaques successives contre le pouvoir
d’achat. Ces mobilisations expriment d’abord le refus de l’injustice sociale et fiscale, et
portent des revendications de progrès social qui vont bien au-delà du prix du carburant,
notamment l’augmentation du SMIC et des salaires.
Malgré le soutien grandissant des Françaises et des Français au mouvement des gilets jaunes,
l'exécutif persiste dans une attitude méprisante qui attise la colère légitime de nos
concitoyens. L’entêtement du Gouvernement qui veut « garder le cap » à tout prix menace la
paix civile et fragilise l’activité économique de nos territoires.
Il est temps de tirer les conséquences de la gestion catastrophique de cette crise. C’est
pourquoi le dépôt d’une motion de censure pour obtenir la démission du Gouvernement, en
vertu de l’article 49 alinéa 2 de la Constitution, s’impose. Nous allons donc solliciter le groupe
des députés de la France Insoumise et le groupe des députés socialistes et apparentés pour
réunir les 58 signatures nécessaires et pouvoir, dès la semaine prochaine, engager la
responsabilité du Gouvernement.